Yeux fatigués, secs, irrités, maux de tête à répétition… il existe une solution !

lumiere artificielle | Crédit photo : Nikon

Vos yeux sont fatigués, stressés ? En fin de journée, votre vue se trouble et vous y voyez souvent flou ?

Il vous arrive de plus en plus régulièrement d’avoir mal à la tête ?

Mmmm… vous présentez tous les symptômes du syndrome de la vision artificielle.

Quesaco ?

La faute à la lumière artificielle !

Si la lumière est vitale et indispensable à la vision, depuis 10 ou 20 ans, notre environnement lumineux a radicalement changé et notre système visuel doit faire face à des modifications de la structure du spectre lumineux.

Eclairages artificiels de type LED, enseignes lumineuses, écrans d’ordinateurs, de télévision, de smartphones, de GPS, consoles vidéo, etc.

La lumière artificielle peut causer des maux de tête ou des problèmes de vision

De nos jours, nous sommes tous envahis par les rayons ultra-violets (UV) : dans nos maisons, sur notre lieu de travail, à l’école, dans la rue…

Alors que le spectre de la lumière du jour est composé de couleurs dont les proportions sont harmonieuses, la lumière artificielle peut avoir un spectre discontinu. Elle présente des pics de lumière Haute Energie Visible (HEV) aussi appelée lumière bleue.

C’est ce qui explique l’apparition, chez un grand nombre d’entre nous (surtout les plus exposés aux écrans et à la lumière artificielle), de nouveaux troubles de la vue : émise dans des proportions non naturelles, la lumière HEV génère une image floue, donc un stress visuel.

Les conséquences de la lumière artificielle sur notre vue et sur notre santé

Malheureusement, ces pics de lumière HEV ne sont pas seulement mauvais pour la qualité de la vision !

transmission-de-la-lunmière-bleue-700

Ils sont également toxiques pour le cristallin et la rétine : maladie rétinienne, cataracte précoce, etc.

Bref, sachez que la lumière HEV est 15 fois plus nocive pour la rétine que les autres radiations émises dans ce spectre… et elle est même plus dangereuse que les UV.

Que faire pour protéger ses yeux de la lumière artificielle ?

Pour lutter contre les agressions de la lumière artificielle et conserver seulement la lumière utile, les fabricants de verres optiques essaient de trouver des solutions pour filtrer les pics de lumière HEV émis par la lumière artificielle.

Nikon, par exemple, propose un verre clair (c’est-à-dire non teinté) appelé SeeCoat Blue.

 SEE-COAT-BLUE Crédit Photo  : Nikon

 Ses avantages sont multiples :

  • SeeCoat Blue diminue la proportion de lumière HEV qui entre dans l’œil et, par conséquent, améliore instantanément le contraste et réduit le stress oculaire.
  • ce verre réduit la proportion de lumière HEV filtrée par le cristallin et la quantité de lumière HEV qui atteint la rétine.
  • il reflète jusqu’à 5 fois plus de lumière HEV qu’un traitement conventionnel.
  • il filtre la lumière HEV mais transmet autant de lumière que les dernières générations d’antireflet.
  • et bien sûr, SeeCoat Blue conjugue toutes les performances des traitements de dernière de génération : antirayure, antireflet, antisalissure et antistatique.

Envie de dire adieu aux maux de tête et yeux fragilisés ?

Venez vous renseigner et même essayer gratuitement ces verres anti-lumière artificielle au magasin !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.