5 heures de route en vue ? Nos conseils avant de partir !

Si vous partez en vacances, vous allez peut-être prendre le volant pour un long trajet.

Savez-vous que 90% des informations nécessaires à la conduite passent par la vue ?

Alors que vous portiez des lunettes de vue ou des lentilles de contact (et même si vous n’avez pas besoin de correction particulière), voici nos conseils avant de partir !

1) Si vous portez des lunettes de vue

  • Pour conserver une très bonne vision tout au long du trajet, pensez à emporter de quoi nettoyer vos lunettes en route : idéalement un produit spécial lunettes, mais à défaut, sur une aire de repos, un peu de savon et un chiffon doux (pour ne pas les rayer) feront parfaitement l’affaire ;
  • prévoyez de préférence, dans votre boîte à gants, une seconde paire de lunettes de vue, qui vous dépanneront en cas de problème avec votre paire habituelle ;
  • pensez aussi à conserver à portée de main des lunettes de soleil adaptée à votre vue, car vous risquez d’être confronté(e) à des situations où une forte luminosité peut succéder à la pénombre (ex : en sortant d’un tunnel).

2) Si vous portez des lentilles de contact

  • vous savez sans doute qu’il faut prévoir une paire de lunettes « de secours » adaptées à votre vue dans votre boîte à gants (impératif si votre permis de conduire mentionne que votre vue doit être corrigée) ; en effet, une longue conduite peut être fatigante pour vos yeux et, au fil des heures, vous pourriez avoir besoin de remplacer vos lentilles de contact par une paire de lunettes correctrices ;
  • n’oubliez pas de prévoir un étui à lentilles et un produit adapté (au cas où vous souhaiteriez enlever vos lentilles de contact en cours de route) ;
  • pensez aussi à conserver à portée de main des lunettes de soleil (voir paragraphe suivant).

 

La route des vacances - Crédit photo : Bruno Curtil Opticien

La route des vacances – Crédit photo : Bruno Curtil Opticien

 

3) Si vous avez une bonne vue

Au volant, même si votre vue n’a pas habituellement besoin d’être corrigée, il est indispensable de porter des lunettes de soleil.

La luminosité et les rayons du soleil constituent en effet de véritables facteurs de risque : éblouissements, reflets, entrées et sorties de tunnels, soleil rasant…

Sachez aussi qu’il est préférable de porter des verres de catégories 2 ou 3, car la catégorie 4, trop sombre, est incompatible avec la conduite.

Mon conseil bonus

Si vous le pouvez, privilégiez des verres polarisés pour vos lunettes de soleil, car ce type de verres filtre la réverbération du soleil sur les surfaces réfléchissantes (moins de reflets = moins d’éblouissements).

4) Que faire si…

  • vos paupières (votre nuque, vos épaules) deviennent lourdes ?
  • vos yeux se mettent à picoter ?
  • vous baillez à répétition ?
  • vous avez la sensation d’avoir chaud et/ou d’être à l’étroit dans vos vêtements ?
  • vous commencez à être irritable ?

Attention, ce sont là tous les signes de la somnolence au volant ► si vous ressentez ces symptômes, il y a donc de grandes chances pour que vous soyez en train de vous endormir !

Dans ce cas, arrêtez-vous dès que possible sur une aire pour faire une petite pause et ne reprenez le volant que lorsque vous vous sentez reposé(e).

5) Pour mémoire, quelques conseils généraux pour une conduite sereine ☺

Voici, pour conclure,  quelques conseils « classiques » de prudence au volant :
  • ne pas faire un repas trop copieux
  •  se reposer suffisamment avant le départ
  •  éviter de conduire la nuit entre 2h-5h et le jour entre 14h-16h (risques de somnolence, + de fatigue, – de vigilance)
  •  mais surtout, faire des pauses (toutes les 2 heures).

Bonne route à tous !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.